Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 07:12

Notre site www.pour-un-roi-tres-chretien.org étant provisoirement en panne, nous utilisons ce blog pour diffuser notre point de vue sur les événements.

Comme le raconte le Figaro du 22 août, « Un bain de sang a été évité par miracle dans le Thalys 9364 transportant vendredi après-midi 554 voyageurs entre Amsterdam et Paris. Seul un incroyable concours de circonstance a permis à deux militaires américains de neutraliser un terroriste présumé avant que ce dernier ne sème la mort parmi les passagers ».

Et le Figaro précise « Seul l'Eurostar fait figure d'exception. Gare du Nord, la sortie de l'espace Schengen s'effectue selon les règles de sécurité aéroportuaires : douanes, contrôle des bagages à rayon X et portiques de sécurité ».

Nous y voilà : l'accord de Schengen du 14 juin 1985 permet « une libre circulation de tous dans les territoires de 26 États. L'espace Schengen fonctionne comme un espace unique en matière de voyages internationaux et de contrôles frontaliers pour les voyages sans contrôle des frontières internes. Il englobe actuellement plus de 400 millions d'habitants sur une superficie de 4 312 099 km2 » (Wikipédia).

La contrepartie, en termes de sécurité, devrait être l’existence d’une surveillance renforcée aux frontières de ce vaste espace. Nous savons qu’il n’en est rien et que l’espace Schengen est une vraie passoire. Il suffit de voir à quelle vitesse l’Europe est envahie par des hordes de migrants. Or la France, faisant partie de l’OTAN, est considérée par l’Etat Islamique et autres islamistes comme un ennemi. Les attentats terroristes vont donc continuer. De plus, la logique terroriste elle-même veut que, pour être efficace, les attentats doivent être de plus en plus nombreux et spectaculaires. Cela risque donc d’aller en s’amplifiant.

D’un point de vue purement technique, il est clair que la surveillance du territoire français serait beaucoup plus efficace si elle avait pour objectif de supprimer toute circulation d’armes en France. Il faudrait pour cela : 1) contrôler nos propres frontières, ce qui veut dire sortir de l’espace Schengen et donc de l’Union Européenne ; 2) mener des opérations armées radicales, comme l’armée française le fit naguère lors de la bataille d’Alger, pour détruire tous les stocks d’armes existant dans les 150 ou 200 « zones de non-droit ».

Déjà de telles mesures sont inenvisageables en régime républicain, car les responsabilités sont trop diffuses. Mais toutes ces mesures, même si elles étaient appliquées, ne suffiraient pas quand on nous annonce officiellement qu’il y a 5000 terroristes en puissance qui circulent librement en France. C’est un vaste combat idéologique qu’il faudrait mener en complément. Face à l’islam, seul le christianisme dispose des argumentaires permettant de contrer le discours islamiste.

Seul un roi serait en mesure de déclencher une vaste campagne d’évangélisation des Français qui permettrait de répondre à la hauteur de la menace islamiste. Bien sûr, cela ne se ferait pas en un jour. Il a fallu plus d’un millénaire pour que la France devienne chrétienne. En deux cents ans, depuis la révolution française, beaucoup a été détruit, mais il reste un fond chrétien sur lequel s’appuyer. Il manque la volonté politique.

Agissons pour le retour du roi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vénéra 19/04/2016 22:45

Quelques bibliothèques en ligne :

http://www.freepdf.info
http://www.balderexlibris.com
http://www.histoireebook.com
http://www.aryanalibris.com
http://www.pdfarchive.info
http://www.the-savoisien.com
http://www.aldebaranvideo.tv

Présentation

  • : Le blog du GRIPP
  • : Le GRIPP est un mouvement royaliste. Cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la royauté. Le GRIPP s'implique dans une démarche d'unification de tous les royalistes, sous réserve du respect de quatre conditions : 1) mener un combat contre le mondialisme ; 2) afficher notre vocation chrétienne ; 3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu'il se donne ; 4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire par les élections.
  • Contact

Recherche

Liens