Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 06:23

Une secte satanique dirige le monde. Elle a compris que, pour dominer un peuple, il faut se rendre maître de la monnaie. Aussi a-t-elle mis la main sur la Banque d’Angleterre dans un premier temps, sur la Réserve Fédérale américaine dans un deuxième temps (la FED), laquelle n’est pas la banque centrale des Etats-Unis comme on pourrait le croire, mais un cartel des grandes banques internationales. Ce plan a été achevé en 1913, année à partir de laquelle ce clan a les moyens de faire la pluie et le beau temps dans le monde.

Au fil du temps, ce clan renforce son pouvoir en accumulant toujours plus d’argent. Or les deux moyens les plus efficaces pour gagner de l’argent sont la guerre et la crise économique. Pendant la guerre en effet, les Etats ont besoin de se procurer toutes sortes de denrées, dont de l’armement, et la pénurie les oblige à les acquérir à prix fort. Quant à la crise économique, le mécanisme est simple : les banques facilitent le crédit accordé aux entreprises, celles-ci s’endettent pour mieux répondre au marché, puis, dans une deuxième étape, les banques assèchent le crédit, ce qui pousse les entreprises à la ruine, que le clan rachète à bas prix. C’est ainsi qu’ont été sciemment provoquées, entre autres, les deux premières guerres mondiales et la grande crise économique de 1929.

Cette secte satanique s’appuie sur quatre leviers pour asseoir son pouvoir : 1) la franc-maçonnerie ; 2) les Etats-Unis et Israël, dont elle manipule les dirigeants ; 3) les clubs de pensée, dont les principaux sont le CFR, Bilderberg et la Trilatérale ; 4) la plupart des médias, qui sont sous son contrôle. Bien entendu, tous les dirigeants des pays occidentaux et de l’Union Européenne en particulier lui sont soumis. Quand on a des moyens financiers astronomiques, il est facile de corrompre les hommes politiques.

C’est pourquoi la victoire électorale d’un parti politique qui serait réellement en opposition à ce pouvoir est tout-à-fait impossible. A supposer même que, par suite d’une vaste mobilisation populaire, un tel parti prenne le pouvoir, voici le scénario le plus probable des événements qui se dérouleraient :

• Envoi de mercenaires en France pour y déclencher une guerre civile, comme cela s’est fait récemment en Syrie et en Ukraine, et campagne de presse associée pour expliquer la « dérive » de la France, dans laquelle « le peuple » demande le retour à une démocratie confisquée, etc.

• Attaque par drones d’une série de centrales nucléaires ; les drones qui les ont récemment survolées étaient en effet équipés d’une caméra infra-rouge pour détecter le transformateur qui distribue le courant électrique dans le réseau, d’un enregistreur des coordonnées GPS et d’une forte charge explosive. Le transformateur est le point fragile : s’il est détruit, il faut six mois à un an pour le remplacer, ou davantage s’il y a un blocus sur Alstom, qui est devenu américain et qui est le seul industriel à pouvoir fournir un transformateur de remplacement.

La France se retrouve alors 1) en guerre civile 2 ) dans le noir, sans électricité pour de longs mois.

Voilà ce qui nous attend !

La France est donc aujourd’hui occupée, comme elle le fut par les Anglais du temps de Jeanne d’Arc. Et seule une nouvelle Jeanne d’Arc pourra nous sortir de cette occupation. Cela ne veut pas dire qu’il faut attendre qu’un dirigeant charismatique, homme ou femme, apparaisse et prenne la tête de la rébellion.

Ce dirigeant émergera si nous organisons le combat. Mais l’adversaire est tellement puissant qu’on ne pourra le renverser qu’avec l’aide de Dieu. Ce combat ne peut donc avoir qu’un objectif : remettre Louis XX, le descendant des Bourbons, sur le trône, car le roi est le lieutenant de Dieu sur Terre. C’est aujourd’hui un homme de 41 ans, marié et père de deux enfants. La royauté représente en effet la seule alternative radicale par rapport à la république, puisqu’il s’agit d’abolir son principe fondateur, la souveraineté du peuple, pour revenir à un régime politique basé sur la souveraineté de Dieu.

A bas le pouvoir du cartel des banques internationales

Vive le roi Louis XX

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du GRIPP
  • : Le GRIPP est un mouvement royaliste. Cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la royauté. Le GRIPP s'implique dans une démarche d'unification de tous les royalistes, sous réserve du respect de quatre conditions : 1) mener un combat contre le mondialisme ; 2) afficher notre vocation chrétienne ; 3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu'il se donne ; 4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire par les élections.
  • Contact

Recherche

Liens