Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 17:38

Nous reproduisons ici un article publié par le Forum pour la France

Un Juge New Yorkais a décidé que l'Argentine devait d'abord régler les 1,33 milliard aux vautours, le reste ne le regardant pas

Oui mais, si l'Argentine accède à la demande du juge américain - c'est à dire : payer en priorité 1,33 milliard qui représentent un montant égal à celui de la valeur d'émission - tous les autres créanciers dénonceraient les accords passés et demanderaient la totalité de la créance qui s'élèverait de nouveau à 120 milliards, 4 fois le montant des réserves de change argentine

Cette somme, pas plus aujourd'hui qu'hier, l'Argentine ne peut la payer, car le pays est exsangue.

Cette affaire aurait pu s'étendre au monde entier, par " bonheur" les marchés ne peuvent réagir, l'Argentine en étant exclue depuis 2001. Mais quand même, le risque existe. Un petit juge de là bas, peut décider de mettre le monde a feu et à sang, parce que le billet vert règne en maître sur TOUS les Etats.

Il se moque totalement si le taux d'inflation en Argentine est de plus de 40%, et si "ce coup spéculatif" va entraîner le peuple dans une misère toujours plus noire. Il se moque totalement du fait que l'Argentine ne peut plus acheter de pétrole, ni rien d'ailleurs. Parce que ce petit Monsieur en bloquerait les paiements. Ce non juge, aide un fond salopard qui a fait un coup pour s'enrichir à condamner un peuple à mourir. Mais dans quel monde vivons nous? Attention à ce droit anglo-saxon, qui défend plutôt les intérêts particuliers, qui est fait de jurisprudences que nous ne pouvons connaître et d'élections des juges

De nouveau, l'Argentine ne peut plus rien sortir hors de ses frontières, les vautours demanderaient, comme ils l'ont déjà fait, la mise sous séquestre, d'avions, bateaux ou marchandises

Comment un tribunal des Etats-Unis et d'un Etat des Etats Unis a t-il eu le droit de prononcer un tel jugement? Toujours pour la même raison : une partie des emprunts a été contractée en dollars et sous le droit de l'Etat de New York

CETTE AFFAIRE est extrêmement grave. Un pays, les Etats Unis, dont la monnaie nationale est considérée comme l'étalon monétaire international, ce qu'elle n'est pas, impose ses lois et ses juges. Ils américanisent le monde et mort aux vaincus.

Ils sont nombreux, ces morts, ces dernières années : Balkans, Irak, deux fois pour faire bonne mesure, Afghanistan, Libye, Egypte, Syrie, Tunisie, aujourd'hui Gaza, sans compter tout le reste.

IMPOSER SA LOI, C'est ce qui vient de se passer pour la BNP et voilà maintenant un Etat-nation condamné. Est-ce que les Etats du monde vont enfin se libérer du joug américain, de sa monnaie, aussi fausse que les créances des fonds vautours. Est-ce que nous allons continuer à marcher sous la baguette des Américains? L'Argentine a fait des efforts considérables : elle a déjà remboursé la dette qu'elle devait au FMI, au Club de Paris, elle assure ses engagements, alors que son peuple souffre. Elle ne peut faire mieux, le mieux serait de l'aider à survivre, pas à périr

Il est inacceptable qu'un peuple soit condamné à mourir de faim, parce que des pignoufs ont fait un coup. 1600 % de bénéfices sur le dos d'un peuple : NON

Tous les Etats du monde doivent se réunir pour décider, que le dollar, monnaie nationale, doit rester monnaie nationale et rien d'autre. Peut-être faudrait-il agiter la menace d'une demande de remboursement des réserves de change constituées en dollars.

Le tribunal américain ne manque pas de culot : oser condamner un Etat nation à payer à des fonds vautours, un montant issu d'une spéculation.

Mais que voulez vous : Les politiciens acceptent, depuis 1913, que les Etats-Unis fabriquent la fausse monnaie qui contamine le monde entier. IMAGINONS que le traité transatlantique soit signé et ratifié : TOUS les Etats membres de l'UE, toutes les entreprises, toutes les banques, tous ceux qui se déplacent aux USA ou font du commerce avec, se retrouveront un jour condamnés par un tribunal américain, pour n'avoir pas respecté le droit américain, souvent décidé la veille par un type qui aura voulu se faire réélire

QU'ILS AILLENT AU DIABLE, et bon sang réveillons nous - INDEPENDANCE et SOUVERAINETE et à bas le roi dollar.

Le GRIPP accepte cette analyse. Ce que l’Argentine vit aujourd’hui, la France peut le vivre demain. Rappelons que notre dette publique est de l’ordre de 100% du PIB. Tant que la France accepte de rester soumise aux dictats américains, nous pouvons vivre encore quelque temps sans rembourser cette dette. Mais si jamais nous choisissons de retrouver notre souveraineté, alors ce genre de menace peut devenir réalité.

Nous devons en tirer deux conclusions, l’une sur le plan intérieur, l’autre sur le plan international.

Sur le plan intérieur, la France doit réorienter son commerce extérieur de telle sorte qu’il ne dépende pas du dollar. C’est bien ce qu’ont fait les pays asiatiques depuis quelques années, la Chine comme le Japon notamment : ils ont passé des accords pour que les échanges commerciaux soient payés en devises nationales.

Sur le plan international, nous pensons que seul le retour à l’étalon or peut permettre aux Etats de disposer d’une monnaie d’échange dont la valeur ne dépende pas de la politique d’un pays particulier.

Souveraineté de la France

Retour à l’étalon or

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du GRIPP
  • : Le GRIPP est un mouvement royaliste. Cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la royauté. Le GRIPP s'implique dans une démarche d'unification de tous les royalistes, sous réserve du respect de quatre conditions : 1) mener un combat contre le mondialisme ; 2) afficher notre vocation chrétienne ; 3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu'il se donne ; 4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire par les élections.
  • Contact

Recherche

Liens